Pépinières et Roseraies de Bourgogne
Comment planter un rosier ?

Comment planter un rosier ?

Nos rosiers sont greffés sur le porte-greffe Rosa Laxa et cultivés dans nos pépinières en plein champ. Ils sont parfaitement adaptés aux sols calcaires et conviennent aussi aux autres types de sol.

Quel est l'emplacement idéal pour un rosier ?

Les rosiers préfèrent généralement un emplacement bien aéré et ensoleillé sur la base d’un minimum de 7 à 8 heures de soleil par jour.

Les rosiers supportent mal la concurrence racinaire. Privilégiez un endroit éloigné des arbres et des haies.

Quelle est la distance de plantation ?

La distance de plantation dépend de la famille de rosiers que vous souhaitez planter.

Pour les rosiers type arbustifs et couvre-sols tels que les rosiers anglais, les rosiers anciens et les rosiers paysagers prévoyez 80 cm entre chaque plant. Concernant les rosiers buissons à grandes fleurs et à fleurs groupées écartez vos plants de 50 cm et enfin pour les rosiers lianes et grimpants distancez-les de 2 mètres entre chaque rosier.

Si vous souhaitez que la végétation entre chaque plante soit moins dense, augmentez ces distances de plantation entre vos végétaux.

Comment préparer le sol ?

Si vous plantez de jeunes rosiers à l’emplacement d’anciens il est nécessaire de changer la terre sur une profondeur de 30 cm soit la valeur d’une demi-brouette par pied.

Bêchez l’ensemble du massif à planter et ouvrez un trou de 30 à 40 cm de profondeur et de diamètre à chaque emplacement. Décompactez le fond et mélangez un amendement organique (fumier) de type Nutriterre (3 à 5 kg par trou) à la terre du fond. Si la terre est très grossière, apportez un terreau de plantation vers les racines sans excès (15L par pied) ou utilisez de la terre végétale fine (effet durable et pH adapté). Si la terre est de composition légère et sableuse, ajoutez de la terre végétale (un tiers en volume).

Préparation, habillage d'un rosier en racines nues

Le pralinage est une technique très utile pour la reprise et facile à mettre en œuvre. Confectionnez, dans un trou ou dans un seau, une boue onctueuse (mélange de terre et d’eau additionné de fumier composté), plongez les racines de chaque rosier dans ce mélange pour bien les enduire en ayant pris soin de les tailler préalablement de quelques cm. Une longueur de 35 cm de racines est suffisante.

Si ça n’a pas été fait, supprimez les branches fines, conservez 3 à 5 belles branches maximum et réduisez-les à 25 cm maximum du point de greffe. Dans le cas des rosiers grimpants ou lianes, sélectionnez au maximum 3 branches vigoureux sans les tailler et supprimez les autres.

Préparation d'un rosier en conteneur

Arrosez copieusement le rosier dans son conteneur, une fois l'eau en surplus complètement évacué, retirez le pot puis détassez avec délicatesse le bas de la motte de terre.

L’éventuelle taille de la partie aérienne dépend de la saison de votre achat et de l'avancement de la floraison :

  • Si le rosier est en végétation, c'est à dire avec des feuilles, une taille légère sera nécessaire seulement après une floraison. N'hésitez pas à consulter notre fiche conseil: "Comment tailler un rosier?". 
  • Si le rosier est en repos végétatif, ceci correspond à la saison hivernale, conservez 3 à 5 belles branches maximum et réduisez-les à 25 cm maximum du point de greffe. Dans le cas des rosiers grimpants ou lianes, sélectionnez au maximum 3 branches vigoureux sans les tailler et supprimez les autres.

Techniques et astuces de plantation des rosiers

À la plantation de vos plants en racines nues ou en pot, disposez le rosier de sorte que son point de greffe ne soit pas enterré, appuyez légèrement la terre pour la mettre en contact avec les racines (bornage). Créez un bourrelet de terre autour de votre plantation de manière à créer une cuvette vers votre rosier. Ceci facilitera l'arrosage et l'eau ne ruisselera pas ailleurs.

Arrosez copieusement aussitôt planté (10L d’eau par rosier, soit un bon arrosoir) même si il pleut.

Au cours de la première année de la plantation, dès que les rosiers ont développé leur feuillage et jusqu'en octobre, assurez un arrosage régulier avec une quantité de 10L d’eau par rosier tous les 10/15 jours sauf si le temps est très pluvieux. Maintenez une terre propre, régulièrement binée.

Ne mettez pas d'écorces de pins au pied de vos rosiers sous peine de leur nuire et évitez tout paillage au moins la première année.

Mise à jour : 09/06/2022.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites, pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d'intérêts, ainsi que des services de partage et pour optimiser les fonctionnalités du site. En savoir plus ›