Pépinières et Roseraies de Bourgogne

Promotion sur des rosiers et des arbustes à petits fruits en racines nues

Pour accèder directement à la promotion, cliquez ici.

A quel moment tailler les rosiers ?

A quel moment tailler les rosiers ?

Selon les familles de rosiers : rosiers grimpants, rosiers lianes, rosiers anglais, rosiers anciens, rosiers paysagers, rosiers buissons, rosiers arbustifs, certaines variétés nécessitent très peu voire pas de taille et d’autres plusieurs tailles annuelles.

Tout jardinier soucieux d'obtenir de belles roses parfumées et en abondance se pose la question "Quand tailler les rosiers ?" et "Quelles sont les meilleures périodes de taille des rosiers ?".

Selon la catégorie de vos rosiers, l’action de couper les branches à des périodes ciblées de l’année, assure à la plante une vraie vigueur année après année dès le retour du printemps. La qualité et la quantité de fleurs sont également conditionnées par la taille des rosiers.

Il existe cinq types de taille des rosiers :

  • La première taille se fait uniquement lors de la plantation des rosiers vendus en racines nues.
  • Les autres tailles à réaliser annuellement sont la taille de formation agissant sur la végétation, la taille entre les floraisons générant une belle remontée, la taille de nettoyage avant l’hiver.
  • Et enfin la suppression éventuelle des rejets du porte-greffe à réaliser dès que possible s’ils apparaissent.

Pour les rosiers nécessitant des tailles annuelles, elles se font en fin d’automne, puis au début du printemps et enfin entre chaque floraison.

La taille de plantation appelée aussi habillage des plants (spécifique aux rosiers en racines nues)

Chez les Pépinières et Roseraies Dima, nous préconisons lors de leur plantation, la taille des rosiers en racines nues, synonyme d’un gage de bonne reprise des rosiers. A la plantation entre novembre et mars, nous recommandons de tailler les racines d'environ un quart à un tiers de leur longueur. Une coupe franche et nette sera l'assurance d'une bonne reprise du système racinaire de vos nouveaux rosiers.

Une taille courte des branches est aussi nécessaire afin d'équilibrer le système racinaire et la partie aérienne du végétal. Laissez 10 à 15 cm de longueur de branches.

Tailler les rosiers à l’automne

La taille d’automne des rosiers se fait généralement au mois de novembre, en fin de floraison. Celle-ci n’est pas primordiale pour les rosiers quelle que soit la variété. Après la perte des feuilles lorsque vos rosiers entrent en repos végétatif, vous pouvez réaliser une taille longue de nettoyage. L’objectif de cette taille reste d’aérer la plante, d’enlever les dernières roses fanées et de supprimer les éventuelles branches mortes.

Tailler les rosiers au printemps

La taille des rosiers à la fin de l'hiver, fin février ou début mars (en s'assurant d'être en dehors des périodes de gelées) est une étape importante spécifique à la végétation à ne pas négliger pour la famille des rosiers buissons. Pour que vos rosiers buissons à floraison remontante conservent leur vigueur, et une floraison abondante, nous vous conseillons une taille courte d’environ 20 cm par rapport au point de greffe.

Tailler les rosiers entre les floraisons

La taille des rosiers entre les floraisons permet aux rosiers à floraison remontante de générer de nouvelles pousses qui seront la base de la nouvelle série de roses. Le retrait des fleurs fanées se fait avec une taille légère, sous cinq vraies feuilles en partant des roses. Celle-ci stimule la végétation et demande aux rosiers un effort, nous vous conseillons d’accompagner cette taille avec un apport d’engrais pour rosiers. Pour une remontée généreuse et des plantes saines, nous avons un dicton : je taille, je nourris.

Cette taille d’entre les floraisons peut être réalisée deux ou trois fois au cours de la belle saison. Certaines années sont plus propices à une troisième remontée.

L’astuce du pépiniériste : entre deux remontées de floraison, il faut compter six à huit semaines. Si vous souhaitez des rosiers en pleine floraison à une période précise pour un événement, taillez au bon moment.

La taille des rosiers remontants

Préalablement, répondons à la question : quelle est la différence entre les rosiers remontants et les rosiers non remontants ?

Les rosiers à floraison remontante sont des rosiers dont les cycles de la floraison peuvent s’étendre du milieu du printemps jusqu’au début de l’automne (soit de mai à octobre). C’est le cas de toutes les variétés modernes, tels que les rosiers à grandes fleurs, les rosiers à fleurs groupées, les rosiers anglais David Austin, les rosiers couvre-sols et bien entendu, une grande partie des rosiers grimpants.

Il convient de procéder à une taille au printemps de formation et de rajeunissement. Cette action doit se réaliser en fin d’hiver, généralement en mars, dans les régions à hivers froids, de type climat continental. La taille des rosiers remontants peut se faire en début d’hiver dans les régions plus tempérées, connues pour la douceur de leur climat océanique.

La taille entre les floraisons est recommandée après chaque floraison. Elle permet de nettoyer et de stimuler la remontée des rosiers, en provoquant un effet booster sur le rosier. Grâce à cela, une nouvelle floraison pourra avoir lieu six à huit semaines après la taille.

La taille des rosiers non remontants

Comment distinguer les rosiers non remontants des rosiers non remontants ?

Les rosiers à floraison non remontante ne fleurissent qu’une seule fois en début de saison estivale contrairement aux rosiers remontants qui fleurissent plusieurs fois entre le printemps et l’automne. Les rosiers non remontants fleurissent généralement au printemps ou en début d’été.

Les familles ayant des rosiers non remontants sont les rosiers anciens arbustifs, les rosiers botaniques, les rosiers lianes.

Sur ces types de rosiers, nous conseillons, juste après la période de floraison, une taille légère de maximum un tiers de la hauteur des branches. Le principe est de supprimer les fleurs fanées sans couper les branches trop courtes sous peine de supprimer la floraison de l’année suivante.  Ces rosiers non remontants fleurissent sur le bois de l’année précédente. Tous les deux ou trois ans, il est intéressant de supprimer au pied quelques branches très anciennes qualifiées de vieux bois. Les jeunes pousses deviendront de futures belles branches plus vigoureuses et plus florifères que les anciennes. Ce rajeunissement régénère la base vos rosiers.

Si vous avez besoin de compléments d’information ou si vous êtes un peu perdu avec ces différentes périodes de tailles, nous expliquons aussi la taille des rosiers dans une autre fiche conseil : Comment tailler un rosier ?. Dans cette fiche, nous abordons le sujet en fonction du type de végétation des rosiers, grimpants, lianes, buissons, arbustifs.

Les effets bénéfiques de la taille des rosiers

Que ce soit pour les rosiers remontants mais aussi pour les rosiers non remontants, la taille agit comme un véritable stimulant du végétal et elle sera profitable au développement des branches et des fleurs.

Pour certaines familles de rosiers comme les rosiers buisson à grandes fleurs ou à fleurs groupées, la taille annuelle est essentielle afin d’éviter le décharnement de la base années après années, et d’une floraison plus clairsemée et moins abondante.

Pour d’autres variétés appartenant aux catégories rosiers paysagers la taille n’est pas nécessaire chaque année ou même inexistante dans le cas des rosiers lianes.

Nourrir les rosiers après la taille

La taille stimule la végétation et par conséquent le besoin en nutriments de vos rosiers. Pour maintenir une bonne fertilité et une bonne rétention en eau de votre terre, nous vous conseillons chaque année, en début ou en fin d’hiver, d’amender votre sol en fumier bien décomposé style Nutriterre. De plus un apport d’engrais spécial rosier est recommandé au printemps et surtout entre chaque floraison pour les rosiers remontants.

Un rosier correctement nourri à toutes les chances de se développer vigoureusement en parfaite santé tout au long de l’année.

Le conseil bonus des Pépinières & Roseraies DIMA

Pour les variétés de rosiers qui produisent des cynorrhodons, nous recommandons d’éviter de tailler après la dernière floraison de l’année pour les rosiers remontants.  Pour les variétés non remontantes, conservez en partie les roses fanées pour profiter des fruits très décoratifs en hiver. 

Mise à jour : 11/06/2022.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites, pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d'intérêts, ainsi que des services de partage et pour optimiser les fonctionnalités du site. En savoir plus ›